Home / Actualités / Cap sur le tourisme rural

Cap sur le tourisme rural

Le PAP-ENPARD a organisé dans le cadre de ses activités, une action d’appui à la mise en valeur des ressources touristiques rurales locales (diagnostic et recommandations). En outre des associations bénéficiaires des subventions dans le cadre de PAP ENPARD ont prévu des actions dans le secteur du tourisme rural.

Une réunion de coordination a été nécessaire pour discuter des actions menées par l’assitance technique et par les associations en particulier FEC et AREA-ED.

l’experte en charge de la mission sur le tourisme rural, a présenté ses premières impressions à la suite des missions de terrain dans les wilayas de Aïn Témouchent et de Tlemcen. Elle confirme le très gros potentiel en matière de tourisme rural avec des ressources en termes d’artisanat, de gastronomie, d’architecture vernaculaire, etc. Cependant, il est souvent difficile de concrétiser des actions créatrices de valeur et d’emplois.

L’action de l’ATA portera principalement sur l’identification de projets porteurs et leur accompagnement au démarrage en termes de stratégie et de plan d’action.

Les expériences réussies de tourisme rural dans le pays seront présentées pour en tirer les leçons.

Le manque d’encadrement juridique des activités de tourisme rural a été souligné.

L’association FEC a présenté ses projets s’inspirant de la démarche de l’ « intelligence territoriale », dont la mise en œuvre a commencé avec les artisanes de  Tlemcen et Aïn  Témouchent, avec des projets dans 14 wilayas de l’arrière pays, avec « Citoyens de la Terre », association spécialisée dans le tourisme vert.

L’association  AREA-ED a souligne également le besoin d’un cadre législatif et réglementaire aux niveaux national, et communal.

Elle prévoit un atelier de présentation de ses actions dans le courant du 4e trimestre de 2018.

L’association AREA-ED agit dans les communautés paysannes des Parcs Nationaux. Elle lancera des appels d’offre pour des projets de développement local (individuels ou collectifs) dont certains comporteront un volet de tourisme rural, entendu comme la réception de touristes chez l’habitant rural (gîte et table d’hôte) dans un environnement attractif (signalétique, topo-guides, etc.). Les expériences passées (appuyées dans le cadre du PNDR) n’ont pas connu le développement espéré car elles sont restées dans l’informel. AREA-ED a lancé une étude juridique pour faire le point sur l’ensemble des textes qui, de près ou de loin, concernent le tourisme rural. Un atelier de présentation des résultats de cette étude est prévu le 6 novembre 2018 à  Tlemcen.

A propos administrator

Laisser un commentaire